Si ce billet vient un peu en retard, ce n'est pas le cas du premier épisode d'avril de Rien que d'y penser sorti ce mercredi 4 avril. L'épisode 17, qui revient donc sur l'actualité comme tous les épisodes impairs. Et cette actualité ne cesse d'être très riche !

 

Concept art de l'attraction du Faucon Millenium des Star Wars Galaxy's Edge

 

Ne tournons pas autour du pot, l'épisode s'articule autour de quelques points majeurs, outre les calendriers des réhabs et autres réouvertures :

  • Galaxy's Edge, et son attraction "Faucon Millenium" (faute de nom définitif) se précise grâce à des détails techniques : l'interactivité sera très poussée, mais à quel point ? (4:10)
  • Un point sur l'actu jeux vidéo de chez Disney : LEGO Indestructibles, Star Wars Battlefront II et un étrange pack "Studios" pour Planet Coaster (10:00)
  • Changements majeurs à la direction de Disney : Catherine Powell quitte Disneyland Paris et va maintenant gérer les opérations européennes d'une division Parks & Resorts enrichie. On prépare aussi l'arrivée du "Netflix" de la marque (20:10)
  • Le fameux Bien Bof Boooouuuh ! Des bulles, Firefly, une souris voisine, des pubs... (32:10)
  • L'Été des super-héros Marvel se précise un peu plus en avant-première, quelques infos croustillantes... Et des précisions côté Rock 'n' Roller Coaster et en Californie... (37:10)
  • éParcurien en a marre de certains trucs dans la communauté des fans. Et il vous le fait savoir. Pas content ! (46:30)
  • Un raccourci dans le temps fait PLOUF dans l'étang au box office. Triste ? Justifié ? Faut-il le repêcher ou aller voir Blue, le dernier Disney Nature ? (52:40)

 

Catherine Powell, présidente d'Eurodisney de 2016 à 2018

Un épisode comme toujours très riche, donc !

On en profite pour souhaiter la bienvenue à DLP Podcast, nouveau podcast mensuel sur Disneyland Paris, par l'ami Maxime ! Force et honneur à lui, ça se découvre là : http://dlppodcast.wordpress.com

 

On se retrouve le 18 avril pour un épisode pas banal sur un hôtel pas comme les autres qui va voir pas mal de dames et de messieurs en collant se balader dans son quartier...

 

Rien que d'y penser est un podcast IGN France disponible sur iTunes, PodcloudDeezerStitcherTuneinCastbox,  Podcast Addict et bien d'autres fournisseurs de podcasts !

 

Retrouvez-nous au quotidien sur Twitter @Rienquedypenser @naglaglasson @eParcurien, @IGNFRA.

Le sixième épisode régulier de Rien que d'y penser est là. On plonge au cœur de la très riche actualité de Disneyland Paris et des polémiques récentes : vont-ils dénaturer le parc, à force de trop vouloir exploiter les licences des films Disney (Pirates des Caraïbes), Pixar (Toy Story), Lucasfilm (Star Wars) et bientôt Marvel et Pixar ? Quelles limites donner aux licences ? En quoi intéressent-elles tant Disney ? Pourquoi certaines sont oubliées ? Y a-t-il trop d'inertie ?

On fait également un point sur l'avenir du resort, qui s'est maintenant éclairci avec le succès du rachat de tout Eurodisney SCA, et donc de tout Disneyland Paris, par The Walt Disney Company, la maison mère, et des nombreuses rumeurs de développements qui s'en suivent.

Et plein d'autres choses à écouter tout de suite dans Rien que d'y penser, le podcast indépendant de naglaglasson et d'éParcurien proposé avec IGN France !

  1. News : Pirates des Caraïbes, RIP le Blue Lagoon, le bâtiment Nala pour plus de spectacles et de parades, le retour de la merveilleuse Forêt de l'Enchantement, le rachat d'Eurodisney par The Walt Disney Company, la possible arrivée de nouvelles attractions qui semblaient sur la touche, la D23 qui approche...
  2. Le dossier : Disneyland Paris est-il dénaturé par la surexploitation de licences ? Certaines licences sont-elles vraiment surexploitées ? Pourquoi Toy Story est partout ? Marvel, Star Wars, La Reine des neiges, doit-on craindre pour l'âme de nos parcs ? (26:30)
  3. naglaglasson a joué à l'alpha privée de Star Wars Battlefront II, le gros jeu de tir Star Wars de l'année signé Electronic Arts, à venir sur PS4, Xbox One et PC. Corrige-t-il les défauts de son prédécesseur ? Eh bien il semble que oui ! (50:30)